lundi 11 février 2008

Municipales: Bernay, tradition et manque d'ambition


Un ami, monument bernayen, me l'annonçait dès le mois de juillet. "Raviart ne fera pas long feu, les bernayens gueulent beaucoup mais quand il s'agit de voter, ils rentrent dans le droit chemin. Maurey est détesté mais il repassera "
La prédiction s'est réalisée. Philippe Raviart ne se présentera pas aux élections municipales à Bernay. Faute de participants, il a du renoncer. Pour on ne sait quelle raison, les citoyens n'ont pas souhaité le rejoindre. Ce n'est surement pas à cause du programme, les quatre listes sont bonnet blanc et blanc bonnet. A quelques détails près tous se valent, il s'agissait surtout de se lier à un nom et à une couleur politique.
Depuis l'annonce de sa candidature en septembre 2007, il faut féliciter le dynamisme du candidat du MoDem qui ne s'est pas ménager sur le terrain pour constituer un programme et une liste. On a rarement vu une tel énergie pour une ville de 10 000 habitants.

Ce n'est pas une raison pour oublier ceux qui se présentent vraiment. En cette veille de visite pluri ministérielle qui dissimule à peine un soutien au maire sortant, faisons honneur au directeur de cabinet du ministre de la guerre, intérimaire à la mairie de Bernay et amateur de galette des rois et autres remises de médailles de la famille: Hervé Maurey. Il briguera pour la première fois le poste de maire puisque son élection n'est que la résultante d'un parachutage issu des instances départementales en 2001 en tant que premier adjoint de Joel Bourdin. Cela ne l'empèche pas de déclarer sa flamme à la ville en intitulant sa lite "Bernay Passion". Sa liste fut en partie renouvelée. Out les pontes granitiques de l'ère Bourdin: Bentami, Delarue, Olivier ont été remercier et une nouvelle garde jeune trépidante vient prendre sa place. Un petit jeune de 21 ans aux cheveux roux a fait son apparition. Pour l'avoir cotoyer dans des temps reculés je suis sur que l'élève à trouver son maitre et que l'envie de réussir (pour ne pas utiliser le mot arrivisme) est contagieux. Bien qu'il ne l'affiche pas sur ses affiches ou bien sur son site Hervé Maurey est investit par le Nouveau Centre parti de qui ont sait soutenant qui nous savons aux accents polynésiens.

Pierre Jalet a été prompt au démarage. Sitôt a t'il appris que le TGI était condamné par un tailleur Prada rose sur talon qu'il a empoigné un baton de pèlerin qui ne l'avait pas tenté 6 ans plus tôt. Il a pris la tête de la liste "Bernay Vraiment". L'avocat se veut libre et sans étiquette: droite, gauche, écolo, tout rentre pourvu qu'on ne dépasse pas 33. Difficile de savoir vers où il va d'autant plus que son programme n'est pas encore disponible. Cependant la rapidité avec lequel il a constituer sa liste est la preuve d'une popularité ou d'une confiance certaine de la part des Bernayens. Il s'est d'ailleurs entouré de queques personnes charismatiques: Nadia Jaafrii est une "fille" des quartiers bernayens qui s'est jamais génée pour "l'ouvrir" et Manuela Garcia Mora est calée derrière son comptoir au PMU, son oreille est au moins au courant des aspirations bernayennes.

Reste Gilles Launay, éternel outsider socialiste même s'il ne le revendique pas. La liste "Bernay Autrement" a laissé sa place pour la liste "Agir pour Bernay". Pour l'instant il est le seul à ne pas avoir dévoilé toute sa liste. Seuls douze noms sont présentés à l'heure actuelle, mais on constate déjà que la liste regroupe des éléments de toute la gauche: Guy Blin représente la branche comuniste tandis que Pascal Didtsch est issu de l'extrême gauche (plus exactement gauche de gauche). La majorité des colistiers viennent du milieux associatif bernayen, le SCB est représenté avec des footballeurs, des rugbymans et une basketeuse, les associations culturelles sont aussi là avec des membres de la MJC et des autres moteurs culturels de la ville. De belles intentions mais pas encore de programme, on reste donc dans l'expectative d'autant plus que l'opposition, lors du dernier mandat n'avait pas fait preuve d'énormément d'initiative. La politique libérale de la majorité avait par contre délaissé un certain nombre de secteurs aux associations (culture, aide sociale) dont les membres les plus charismatiques ont intégré la liste de gauche.

L'arène est ouverte, messieurs c'est à vous !

12/02 Modification: à propos de la liste de Gilles Launay après le commentaire de Philippe Raviart. Merci pour l'information.

6 commentaires:

Philippe Raviart a dit…

Je me permet de "corriger" votre note sur Gilles Launay, qui lui aussi ommunique via Internet et dévoile petit à petit et sa liste, et ses co-listir(e)s:

http://www.agirpourbernay.fr/

Anonyme a dit…

Je permet de rajouter que pour les cantonales à Thiberville Hervé Couraye du Parc se présente contre Paris et à environ 40% de chance de gangner

Thomas Papiernik a dit…

Effectivement, toute la liste est disponible maintenant à la fois sur le site de campagne et dans les boites aux lettres par la distribution de la Lettre d'Agir pour Bernay.

Pour ce qui est du programme, quelques informations sont disponibles dans les lettres d'agir pour Bernay. Il sera disponible complètement dans les prochaines semaines mais ça ce n'est pas un scoop ;)

Hervé Couraye du Parc a dit…

Merci à l'anonyme commentateur qui évoque ma candidature. Je ne fais pas personnellement de pronostics sur mes chances de victoire.

Avant tout je veux faire entendre une voix différente, et faire des choses "POUR" le canton de Thiberville.

Si ça vous intéresse j'ai ouvert un blog à l'adresse suivante : http://hervecourayeduparc.hautetfort.com le haut et fort m'a plu comme adresse !

Et bravo pour ce blog que je viens de découvrir !

Hervé

Anonyme a dit…

VOTEZ POUR MOI!!!!(je suis pas chanteuse, ni top modèle, nie Italienne (quoique), mais...j'ai des gros seins ...)

le citadin a dit…

bravo fanfan tes visions ne sont pas très éloignées des miennes.
nous disons en fiat à quelques chose près les mêmes ressentie.
et il et vrai que la candidature de pierre jalet amène un vent nouveau dans le paysage politique municipale.
bref, les électeurs voterons la tranquillité une fausse certitude de bien être, comme tu le dis il grogne mais la main sur la couture du pantalon (comme dit qui tu sais, lol).
moi aussi je dit que le maire actuel risque de repassé fortement.
amitié et bravo pour ton blog très bien pour la ville que face cela...