jeudi 24 janvier 2008

Dans les kiosques


Les pouvoirs capitalistes et présidentiels qui dirigent la presse n'ont pas encore mis la main sur JoJoCo, et le journal trégoroix sort son numéro deux. Comme dans le numéro un, il met son nez là où il ne faut pas et refuse le consensus médiatique global.
Créé et écrit par certains étudiants de l'IUT de Lannion, Jojoco est une "parenthèse au bruit de la communication omniprésente, un lapsus de la parole unique des medias de masse, une bavure du parti unique du pouvoir."
C'est aussi un journal qui ne demande que votre soutien. Alors si vous êtes à la recherche d'une alternative aux mass médias qui ne pronent que la voix du libéralisme, précipitez vous sur ce canard.
MAIL: jojoco.cr@gmail.com
ou l'adresse: Jojoco, I. de Beaulieu, cité universitaire, rue Edouard Branly, 22 300 Lannion

Le blog de JoJoCo propose toute sorte de "joujoux" utilisables en fond d'écran, en affiches, en flyers. Jetez y un coup d'oeil, ils valent la peine.

D'autres journaux indépendants existent, tous les liens sur votre droite.

2 commentaires:

Marina a dit…

Oi François,
Já voltou de viagem? Pelo que vejo, o Rio continua lindo (e você seguiu meu conselho de ir à Ipanema e à Lapa!). Como está seu início de 2008?
Eu penso que comecei bem: deixei o estágio e agora entrei em outro. Mas agora é jornal, assessoria não mais! Quem trabalha comigo é o Cristiano, o Felipe Néri e a Gisele. É engraçado vê-los todo dia nas férias.
E você, como está? Se quiser conversar, pode enviar e-mail para desa.marina@gmail.com ou mandar mensagem de texto ou quem sabe ligar.

Beijos,
Marina.

(et je comprends presque tout ici)

Anonyme a dit…

On dirait qu'il fait des ravages parmis les soubrettes Brésiliennes notre Ami fanfan ... :-)

Va-t-il rentrer finalement ?