mardi 6 mai 2008

Pauvre France


Il y a un an, j'ai perdu mon pays. Un mêtre 50 a brisé en moins de temps qu'il ne faut pour le dire tout ce que l'histoire avait élaboré au prix du sang et des larmes.
53% de cons et le destin d'une nation qui s'éffondre. Qu'elle est triste la démocratie quand elle penche vers la dictature.
Dictature qui n'écoute plus la voix du peuple
Dictature de l'image et du paraître
Dictature qui bafoue la liberté de la presse
Dictature qui bafoue les droits de l'Homme
Dictature du marché
Dictature des copains
Dictature de l'aliénation
Dictature du racisme et de la discrimination
Dictature militaire
Dictature nucléaire

Et on voudrait que je revienne au pays?
"Casse toi pauv' con!" Merci il ne fallait pas me le dire deux fois.


crédit photo: février 2006. La france est en deuil, la démocratie est en deuil. A ceux qui ont voté pour "qui vous savez" et qui aujourd'hui sont mécontents: Vous l'avez bien cherché!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Et si quelqu'un le disait tout net ?
Et après ?

Marie-Noelle a dit…

Courage Fanfan, ils ne méritent pas qu'on désespère, et on ne va quand même pas laisser les 'vieux' chasser vos forces vives.
Que diriez vous si vous étiez italiens, ils en redemandent...
Pendant ce temps les dictateurs bloquent les secours à Rangoon mais comme disait Sarkozy en Tunisie, pas d'ingérence, on n'a pas de leçons à donner. Evidemment quand on ne veut surtout pas reconnaître nos fautes (8 mai 45 en Algérie par exmeple)on est bien mal placé. Tiens tiens je crois me souvenir que la France a reconnu le Kosovo, donc revenez, créons un territoire majoritairement anti-sarko et demandons notre indépendance nous aussi.