samedi 28 juillet 2007

Morin: seconde manche


Après avoir réussi à "piéger" le ministre de la guerre lors de la campagne législative, je me suis refrotter à lui lors d'un déplacement professionnel.
Il avait beaucoup d'avantage puisqu'il jouait à domicile (au ministère, rue saint dominique, dans son bureau), et devant son public (Maurey, Vampa) mais j'avais l'avantage de la surprise puisqu'il n'était pas au courant de ma venue. Surpris de me voir, il se décompose quand je m'apprête à lui poser mes questions (le rendez vous était prévu mais le binôme journalistique s'est inversé à sa plus grande stupéfaction). Oubliant tout signe de décontraction, il se fige, il annonce un quart d'heure d'interview et répond aux questions de façon laconiques, à vitesse grand V. Le chrono en main je ne peut pas me permettre de relancer quand il n'approfondit pas
Il ne dit pas grand chose de nouveau (l'interview n'était pas prévu pour le mettre en difficulté, et le peu de temps impartie n'a pas permis d'aborder les sujets en profondeurs).

Réactions à propos de certains sujets:
Le tribunal de Bernay: "je serai surpris qu'on le perde"
L'hôpital de Bernay; "il n'a pas de soucis à se faire"
Raviart candidat aux municipales: "on va rigoler" l'intéréssé appréciera
Le PSLE: "on se met progressivement en place. Nous sommes en train de recruter tous les délégués départementaux. On constate que tous les élus quittent le MoDem pour nous rejoindre. En Seine-Maritime, Catherine Morin-Dessailly réserve sa réponse pour septembre et un seul élu de l'Eure est rester au Modem. Nous dénombrons déjà 2 500 adhérents et nous espérons en recruter 10 000. Nous souhaitons reconstituer l'UDF."
A noter que Marc Vampa (successeur de Morin à l'assemblée nationale) et Hervé Maurey ont rejoint le comité exécutif du Nouveau Centre.

En aparté: Hervé Maurey, membre du cabinet du ministre de la défense, n'a pas fait son service militaire! Ceci n'a rien d'extraordinaire mais le paradoxe me plait bien.
Cet Hervé Maurey qui débarque tout de même de nulle part est tout de même le n°2 du cabinet de Morin. Il est conseiller du ministre juste après le directeur de cabinet civil et militaire M. André Viau, préfet hors classe... (c'est un grade pas un qualificatif de ma part!)



credit photo: http://www.electionsfrance2007.fr

2 commentaires:

Philippe a dit…

Et bien si je le fait "rigoler", c'est déja ça de gagné ! !-)

Cela doit être très rare dans sa triste vie de traitre. S'endormir tous les soirs avec une telle conscience doit être éprouvant !

Morin reste "maître" de sa circonscription, cela se voit bien. Toutefois, j'aimerais préciser au Maître et à ses valets, si toutefois ils lisent ce blog, que la campagne des municipales ne ressemblera en rien à celle des législatives.

Par pudeur, et sans doute aussi naïveté, je n'ai pas sorti les couteaux en juin dernier. Cela ne sera pas le cas cette fois-ci ...

leroy-morin a dit…

Fanfan

Voilà des infos qui m'avaient échappé.Si tu en as du m^me tonneau, je suis intéressé ! Merci à José d'avoir fait le lien entre nous. Bon séjour au Brésil ! Ca fait du bien de prendre du champs pour se former loin de l'Hexagone... Je viendrai faire un tour de temps en temps...je t'ajoute à ma blogroll sous le pseudo "Le Brésilien". JM31 m'a cuisiné sur son blog, si ça t'intéresse : http://jeunemodem31.hautetfort.com/archive/2007/09/03/le-nouveau-centre-l-inteview-exclusive-du-webmaster.html